Support
Numéro français:
Téléphone international:

Tout sur la maladie de Lapeyronie du pénis, son traitement et sa guérison

Bien que l’on en parle comme d'un trouble bénin, la maladie de Lapeyronie reste à prendre en considération. Son incidence est rare, puisqu’elle touche 3 à 9% de la population masculine française. Généralement, les hommes d’âge mûr sont concernés, à partir de 45 ans. Mais quelle est cette maladie, et comment la soigner ? 

Maladie de Lapeyronie : qu’est-ce que c’est ? 

La maladie de Lapeyronie, Induratio Penis Plastica ou Peyronie cause une sensation de douleur, lorsque l’homme est en érection. Quand on y regarde de plus près, il est possible de percevoir une courbure de la verge. Pour cela, un examen médical est nécessaire. En réalité, la maladie agit sur le nombre de tissus fibreux présents dans les corps caverneux et la membrane de ces derniers, l'albuginée. Le TGFβ1 entre en action et majore le problème, comme une étude immunohistochimique le démontre. On perçoit la maladie depuis 1743, découverte par le chirurgien François Gigot.

Dans le pénis, des plaques de collagène se marient à des fibrilles élastiques fragmentées. Il n’est donc pas étonnant que l’homme soit victime d'un certain inconfort. L’homme remarque ces symptômes :

  • La douleur peut être plus ou moins importante, elle survient pendant l’érection, et peut perdurer après cet état. Ces douleurs peuvent s’estomper une fois la phase inflammatoire passée.
  • Une perte d’élasticité dans les tissus du pénis peut conjecturer une déformation. La maladie du pénis peut s’atténuer, mais pas avant dix-huit mois.

Les causes de la maladie du pénis

La maladie du pénis n’est pas héréditaire, et peut apparaître soudainement ou progressivement, selon les hommes. Sa prévalence n’est pas bien identifiée, même si ces facteurs peuvent être mis en cause :

  • Problème sanguin. Un problème ischémique, une circulation sanguine déséquilibrée, trop faible, peuvent en être acteurs. Ce type de problème peut d’ailleurs causer différentes conditions sur l’appareil reproducteur masculin.
  • Traumatismes. Pendant les rapports sexuels, des micro-traumatismes peuvent atteindre la verge. Cette fibrose peut aussi apparaître suite à différentes activités, dont certains sports, qui peuvent accroître les risques d'en souffrir. C’est le facteur déclencheur principal.
  • Faible système immunitaire. En cas de défenses immunitaires limitées, le corps et l’anatomie du patient sont beaucoup plus faibles. Ils réagissent moins bien aux attaques de l’extérieur, ce qui a des conséquences négligeables, dont l’apparition de maladies de la sorte. On appelle cette origine auto-immune.

En plus de ces raisons mises en cause, il ne faut pas oublier qu’un homme qui se laisse aller et ne fait pas attention à sa santé court davantage de risques. Elle peut être associée à des taux de cholestérol trop élevés, ou hypercholestérolémie

Article Associé: Achat, effet et prix du viagra original de marque Pfizer en pharmacie en ligne

Le sucre est aussi responsable quand on souffre de diabète. D’autres maladies, comme la maladie de Ledderhose ou de Dupuytren, ont aussi leur impact sur ce trouble. De même que le tabagisme, l’hyperlipidémie et un manque de testostérone entrent en jeu.

Maladie de Lapeyronie et traitement envisagé

Avant de trouver un traitement pour la maladie de Lapeyronie, un diagnostic est nécessaire. Il peut être rendu grâce à une IRM, une palpation de la verge pendant l’érection, ou un écho-Doppler en dernier recours.

Des traitements sont ensuite prescrits, bien qu’en temps normal, une rémission naturelle soit possible pour 30% des hommes, surtout chez les sujets jeunes. Les éventualités thérapeutiques disponibles sont les suivantes :

  • Une opération chirurgicale. Dans les cas extrêmes, c'est une éventualité envisagée. On la soigne aussi par des thérapies par ondes de choc.
  • Un traitement médicamenteux. Une composition riche en collagénase est préconisée, ainsi que l'utilisation d’anti-inflammatoires lorsque la douleur est trop forte. Certains médecins prescrivent également des médicaments vasodilatateurs.

La guérison de la Lapeyronie est-elle possible ?

Aujourd’hui, aucun traitement spécifique n’a été remarqué. Pour autant, la guérison de la Lapeyronie est possible, notamment grâce à l'aide de la vitamine E, qui est efficace sur la douleur. La colchicine peut aussi aider, ainsi que le propionyl L carnitine. Certaines hypothèses médicales se penchent sur l’action de la pentoxifylline, et d’autres traitements plus invasifs, tels que la radiothérapie ou l’iontophorèse. Le XIAPEX peut aussi être envisagé, suite à une étude du Comité d’Andrologie et de Médecine Sexuelle.

Quoi qu’il en soit, si vous pensez souffrir de cette maladie, pensez à consulter un spécialiste au plus vite, qui pourra vous aider à déterminer le traitement le plus adapté à votre condition. Il ne faut pas vivre avec une telle indisposition !