Support
Numéro français:
Téléphone international:

Tout sur la maladie de Lapeyronie du pénis, son traitement et sa guérison

La maladie de Lapeyronie reste assez obscure malgré qu’elle soit assez invalidante et concerne environ de 4 à 10 % de la population masculine. Cette maladie déformante de la verge qui entraîne des douleurs plus ou moins prononcées, est toutefois prise en charge facilement par le corps médical qui peut proposer plusieurs possibilités de panacées pour la résorber.

La maladie de Lapeyronie : une maladie du pénis

Cette maladie peut survenir à tout âge chez l’homme, mais c’est la période entre 45 et 65 ans qui prédomine statistiquement. Elle peut être spectaculaire, car elle implique des déformations, en particulier des courbures ou des angles abrupts, du pénis. Ceci provient d’un processus de fibrose : l'élaboration de tissus denses entre les corps caverneux et l’enveloppe de la verge. 

Article connexe: Cialis générique 5 mg, 10 mg, 20 mg pas cher en ligne et sans ordonnance

Ces amas anormaux forment des plaques plus ou moins épaisses et des proéminences. Celles-ci occasionnent alors des élancements chroniques et des déviations du sexe.

Quels symptômes sont significatifs de la maladie de Lapeyronie

Cette pathologie peut aussi bien survenir de manière soudaine comme être latente et évolutive sur de longs mois. Dans ce dernier cas de figure, elle est plus ardue à détecter et il faut alors s’appuyer sur 3 symptômes majeurs, significatifs de ce trouble :

Une douleur qui récidive de temps à autre sur le pénis et qui signe le stade inflammatoire de la maladie de Lapeyronie. Elle survient aussi bien en érection qu’au repos.

La verge se déforme progressivement, en majorité vers l’abdomen ou les côtés et vous pouvez parfois ressentir sous la peau du sexe des concrétions dures et épaisses.

De l'embarras lors des relations sexuelles avec de la gêne, des douleurs et parfois de l’impuissance. Les tissus fibreux qui émanent de cette maladie peuvent bloquer l’apport en sang ou le diminuer fortement.

Traitement et guérison de la maladie de Lapeyronie

Les soins et traitements dévolus à la maladie de Lapeyronie sont différents selon l’avancement de cette affection. Pour les plus jeunes, très souvent, elle s’estompe d’elle-même et nécessite exclusivement un suivi régulier.

Article connexe: Le Levitra original de marque est disponible dans notre pharmacie en ligne

Un traitement par anti-inflammatoires non stéroïdiens sera judicieux pour annihiler les douleurs si il n’y a pas d’autres signes avancés de la maladie. Il est aussi possible d’administrer un antagoniste calcique pour prévenir les formations de plaques épaisses.

Les fibroses seront contrecarrées par un apport en collagénase, un enzyme exotoxine qui casse la structure du collagène et qui dissout les fibres qui se sont amassées dans la verge. Des médicaments vasodilatateurs pourront perfectionner la circulation du sang et circonscrire les problèmes d'impuissance.

Au dernier stade, si les déformations péniennes sont importantes, une thérapie par ondes de choc avec ultrasons est possible ou bien la chirurgie sera envisagée. Dans ce dernier cas, l’intervention opératoire n’est pas trop lourde : une saturation latérale des régions fibreuses est exécutée. Son seul impact négatif est de parfois raccourcir la taille du pénis en érection dans des proportions variables (de 1 à 2 centimètres). Néanmoins, l’espoir de guérison de la maladie de Lapeyronie n’est pas vain et sa capacité invalidante peut être jugulée.