Sexualité: le Diabète et dysfonctionnement sexuel qui affecte les deux sexes

Le diabète est une maladie grave qui peut avoir des conséquences néfastes sur la vie des individus. Elle a d’ailleurs la réputation  d’agir sur les fonctions  sexuelles aussi bien de l’homme que de la femme. Bon nombre de dysfonctions sexuelles seraient donc, d’une manière ou d’une autre, liées à la présence du diabète dans l’organisme des personnes qui en souffrent. Existe-t-il un lien entre le diabète et les dysfonctionnements sexuels qui affectent les deux sexes ? Même si les questions liées aux dysfonctions sexuelles demeurent encore taboues, les conséquences qu’elles génèrent méritent d’être abordées.

Le dysfonctionnement sexuel causé par le diabète chez la femme

Chez bon nombre de femmes souffrant du diabète, il a été détecté des dysfonctions sexuelles. Il s’agit d’une maladie, qui en plus de ses répercussions sur la santé, entraine des pannes au niveau de la vie sentimentale, mais surtout sexuelle des femmes. Le diabète affecte donc toutes les zones couvrant les parties génitales des sujets de sexe féminin, il leur provoque des rapports sexuels accompagnés de douleur et une baisse de la libido. 

Article connexe: Acheter le Viagra pour femme Lovegra sans ordonnance dans notre pharmacie

Cette dernière induit à une diminution de la sensibilité qui fait disparaitre la sensation de plaisir. Les femmes souffrant de dysfonction sexuelle pendant leur phase diabétique ressentent le plus souvent une certaine sécheresse vaginale, ainsi que des infections et mycoses qui sont favorisées par l’abondance de sucres dans leurs urines. Tout ceci contribue à rendre l’activité sexuelle difficile soit par manque de désir ou par pur manque de plaisir ressenti pendant l’acte. 

Le diabète est donc un frein au plaisir sexuel et à l’excitation en ce sens qu’il contribue à une rapide  destruction de la libido. Ces relations entre le diabète et les dysfonctions sexuelles observées au niveau des femmes s’amplifient encore plus lorsque la maladie est à un stade élevé. En effet, pour profiter d’un bien-être absolu et de son épanouissement, la femme doit pouvoir être libérée de toutes les sources de frustrations et d’angoisses. Mais le diabète est connu pour avoir un effet néfaste sur ce bien-être, ce qui influe alors sur la sexualité de la femme. La colère et les frustrations, ainsi que la dépression que le diabète peut entrainer constitueront de réelles entraves à l’épanouissement sexuel de la femme. C’est donc cet ensemble d’émotions négatives qui font que la sexualité devient problématique lorsque le diabète survient. Vu les conséquences que cette situation pourrait engendrer sur la vie affective de l’individu, il est conseillé de traiter à la fois l’aspect physique et psychologique du problème étant donné le lien qui existe. L’intervention du médecin généraliste et d’un psychologue peut être utile.

Qu’en est-il des dysfonctions sexuelles observées chez l’homme ?

Tout comme chez les sujets de sexe féminin, le diabète influe aussi sur l’aspect psychologique chez les hommes. La dépression et la baisse de morale sont aussi observées chez ces sujets. Ici, le diabète contribue à la destruction des artères qui doivent faciliter la circulation sanguine au niveau de l’appareil génital mâle. 

Ce phénomène se produit le plus souvent du fait du déséquilibre observé au niveau de la glycémie. Une fois que ces artères périphériques sont en incapacité de pouvoir bien assurer leurs fonctions, les dysfonctionnements sexuels se présentent. L’homme n’arrive plus à obtenir une érection suffisante et n’arrive plus à maitriser son réflexe éjaculatoire. 

Article connexe: Acheter du viagra générique pour homme sans ordonnance pas cher et à petit prix

Ce phénomène s’aggrave encore plus en fonction de l’âge des individus qui y sont sujets. Cette déstabilisation de l’hyperglycémie se reflète donc au niveau de la vie sexuelle du patient. En effet, pour avoir une vie sexuelle épanouie l’homme doit d’abord avoir une libido suffisante, déclencher le processus de l’érection et le maintenir pour ensuite procéder au processus éjaculatoire.  L’action du diabète consiste à d’abord diminuer la libido pour ensuite empêcher l’érection à travers un faible afflux de sang au niveau du pénis. Par ailleurs, le diabète entraine également chez les sujets masculins un déficit androgénique qui induit une faiblesse du taux de testostérone. 

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les traitements des dysfonctions sexuelles chez les patients diabétiques comprennent une injection de testostérone sous formes diverses.  Toutefois, le diabète peut accentuer l’effet des dysfonctionnements sexuels engendrés notamment si l’homme a une hygiène de vie douteuse. La consommation d’alcool de tabac ou d’autres substances nocives est donc fortement déconseillée.