Support
Numéro français:
Téléphone international:

Sexe avec une femme fontaine : est-ce une maladie et sinon c’est quoi ?

Vous êtes femme fontaine ? Si vous ne connaissez pas les causes de l’épanchement de ce liquide, vous pourriez souffrir de gêne et de honte. C’est souvent un tabou entre les hommes et les femmes, pouvant même penser qu’il s’agit d’une maladie. Pour autant, c’est un synonyme de plaisir, et d’un orgasme fort chez la femme. Découvrez-en plus ! 

Être femme fontaine c’est quoi ? 

L’éjaculation peut aussi concerner les femmes. Dans leur cas, on appelle cela femme fontaine, mais c'est quoi ? Elles pourraient émettre un fluide en certaine quantité, au moment de l’orgasme. Même si on entend souvent parler de cette situation, certains pensent qu’il s’agit d’un mythe, que ce liquide s’apparente à de l’urine, ces femmes n'étant que incontinentes. Différentes études montrent cependant que ce phénomène peut toucher 10 à 40% des femmes, à tout âge et moment de leur vie. Quand elles ressentent la jouissance, cette substance est expulsée par le vagin en quantité faible ou importante (environ 50ml). C’est tout à fait naturel !

La "semence" féminine est connue depuis le 20ème siècle, c'est l'une des spécialités du Docteur Zaviacic, qui a rédigé différents travaux.

Les symptômes fréquents

Pour savoir si vous êtes une femme fontaine, vous devrez mettre en évidence ces symptômes lors de rapports sexuels :

L’orgasme est généralement puissant et sensorielle. Vous n’arrivez plus à contenir le plaisir qui déborde et vous fait succomber et ressentir une sensation de bonheur et de plénitude extrêmes.

Le sexe de la femme projette un liquide en jet, au moment de la stimulation du point G. Ce point excité stimule l'urètre qui se trouve sous la vessie, pouvant émettre plus de 200 ml de gouttes du liquide.

L’expulsion se fait de manière saccadée, par à coups. Elle suit la contractilité des muscles pendant l’acte sexuel.

Le liquide chaud se répand ensuite sur les corps en transe, les draps du lit, dans la voiture, à tout endroit où vous faites l’amour. Mieux vaut protéger ces espaces ! Il n’a pas d’odeur ni de couleur.

Composition du liquide de l’éjaculation des femmes

Ce fluide translucide vient des glandes de Skene, présentent seulement chez la femme. Leur existence est connue depuis les années 50, grâce à la découverte du docteur Graffenberg. On peut les apparenter à la prostate chez l’homme, elles se situent à côté du vagin, et stimulées pendant l’acte sexuel, les faisant sécréter un liquide prostatique, apparenté au sperme de l’éjaculat masculin.

Article Associé: Acheter le Viagra pour femme Lovegra sans ordonnance dans notre pharmacie

En théorie, et suite à différentes études, la vessie se remplit vite pendant l’acte sexuel, à cause d’une forte excitation, et d’une fréquence cardiaque accélérée. Le liquide se relâche lorsque le moment orgasmique arrive.

La femme fontaine est-ce une maladie ?

Être femme fontaine, ce n’est pas un signe de maladie ! Après les recherches de docteurs, sexologues et sexothérapeutes, c'est un phénomène physiologique, connu de nombreuses femmes. Cette situation existe depuis la nuit des temps, même si on l’aborde peu. La jouissance extrême existe pour le sexe féminin ! Fait d’urée et de créatinée, ce liquide est même nectar des dieux en Inde. Il ne faut pourtant pas le confondre avec la cyprine, une sécrétion permettant la lubrification du vagin pour faciliter la pénétration.

Qu’en pensent les hommes ?

Les hommes peuvent être surpris par ce fait étonnant, surtout si c’est la première fois pour eux. Si le partenaire n’est pas averti par la femme, il peut se demander ce qu’il se passe, et même confondre la femme fontaine avec de l’urine, ce qui est très désagréable. Pour autant, la plupart des hommes témoignent qu’il est très excitant de sentir que sa partenaire sexuelle est à ce point excitée. Donner du plaisir fait du bien !

Les hommes peuvent avoir l’habitude de femmes qui ne se laissent pas aller et qui n’assument pas leurs orgasmes, ici, impossible de le nier ! Vous n’avez pas à rougir de cette réaction corporelle souvent appréciée. Savourez-la ! Pour arriver à ce point d’excitation, des analyses réalisées dans une thèse de l'université de Paris Descartes montrent que 70 % des femmes ont besoin des mains du partenaire sexuel, 10 % y arrivent seules, et 20 % avec le pénis. Il faut ensuite apprendre à lâcher prise !

Reste à retenir que ce n'est pas une situation dangereuse, et qu'elle peut apporter de nouvelles sensations érotiques. Apprenez à connaître votre corps et ses réactions en cas de plaisir intense !