Support
Numéro français:
Téléphone international:

Qu'est-ce que le vaginisme primaire : définition, solution et traitement

Beaucoup de femmes souffrent silencieusement du vaginisme et cette affection s'associe avec des ravages psychologiques et sentimentaux qui ont un lourd impact chez ses victimes. Pourtant, ce trouble sexuel est aujourd’hui bien circoncis par l’univers médical qui a diverses solutions à proposer pour l’amenuiser, voire même l'annihiler.

Définition du vaginisme

La réponse à la question qu'est-ce que le vaginisme est que c'est un trouble psycho-sensoriel complexe qui affecte environ 1 femme sur 10. Il se concrétise essentiellement par la contraction réflexe des muscles situés autour du vagin conduisant à l’occlusion de l’orifice vaginal. Ceci se produit au moment de la pénétration voire par anticipation. Ce spasme totalement machinal ne peut être contrecarrée par sa victime.

Si le coït a lieu, il est accompagné par des douleurs internes vaginales qui sont pratiquement insupportables et qui rendent en partie impossible l’accomplissement de l’acte sexuel.

Article connexe: Acheter le Viagra pour femme Lovegra sans ordonnance dans notre pharmacie

Le vaginisme a donc un impact immense sur la vie du couple. Il peut relever d’un blocage total face à la sexualité, et est assimilable à une frigidité. Il laisse néanmoins la potentialité d’autres pratiques sexuelles comme le cunnilingus et la stimulation digitale des lèvres vaginales et du clitoris.

Qu’est-ce que la vaginisme primaire et secondaire ?

Les thérapeutes qui traitent ce genre de problème procèdent à une classification du vaginisme en vaginisme primaire et secondaire. Le premier concerne les femmes qui n’ont connu que des pénétrations douloureuses depuis les prémices de leur vie sexuelle.

En revanche, le vaginisme secondaire est l’apanage des femmes qui ont déjà eu des pénétrations indolores. Ce phénomène peut alors survenir suite à un traumatisme ou après la ménopause quand une carence hormonale peut rendre le vagin moins réceptif et plus sensible.

Le vaginisme primaire est néanmoins majoritaire en nombre et constitue les cas les plus délicats à accompagner.

Solution et traitement efficace du vaginisme

Le vaginisme est souvent accompagné d’une croyance de l’impossibilité de son traitement et d’une honte irrépressible d’en parler. Pourtant, la sexothérapie moderne a aujourd'hui des solutions efficientes et aisées à proposer.

La rééducation psychocorporelle avec de la relaxation, de l’hypnose et des exercices de respiration possède de bons résultats pour un réapprentissage de l’anatomie intime et du contrôle musculaire. Une deuxième phase peut alors aborder une rééducation via une dilatation vaginale graduelle et contrôlée. Le périnée est alors l’objet d’exercices de détente et de mobilisation musculaire. Progressivement, la patiente est alors en mesure d’accepter sans douleur une pénétration vaginale par une verge masculine.

Un accompagnement psycho-sexuel est aussi prodigué via une thérapie cognitivo-comportementale ou encore de l’hypnose pour contrer les pensées automatiques, et les peurs et les attitudes qui en découlent. La solution d'une approche psycho-thérapeutique ne peut se faire sans remonter à la cause originelle des problèmes et traiter aussi les éventuels traumatismes du passé (violences ou abus sexuels…) qui peuvent induire une projection stressante de la sexualité.

Cette panoplie de thérapies et de rééducation sexuelle a fait ses preuves et devrait inciter plus de femmes à y recourir pour vaincre cette souffrance qui paralyse leur vie.