Pourquoi nous devrions traiter la dépression, l'anxiété et la dysfonction sexuelle ensemble

La dysfonction érectile touche de nombreux hommes de nos jours. Lorsqu’il affecte un homme, ce dernier peut voir sa fonction érectile affaiblie et la satisfaction sexuelle de son partenaire remise en cause. Ce trouble qui empêche l’homme d’avoir des érections fortes et de les maintenir, peut avoir plusieurs causes. En partant des causes physiologiques tels les prises de médicaments ou traitement et leurs effets secondaires, il y a bien des causes dites psychologiques. 

En effet, à un moment de sa vie, l’homme peut être confronté à des difficultés dans ses activités ou dans sa vie de couple. Des problèmes qui s’ils ne sont pas réglés, peuvent pousser la personne à tomber dans l’anxiété ou la dépression. Des causes psychologiques qui peuvent provoquer une dysfonction érectile. D’où le lien à traiter dans cet article.

Les éléments psychologiques sont généralement considérés comme importants dans la pathogenèse du dysfonctionnement sexuel, mais il est difficile d'explorer ces facteurs avec des outils standardisés.

Le mécanisme de la dysfonction érectile

La dysfonction érectile peut provoquer un certain malaise chez l’homme le poussant à ressentir certains états psychologiques. L’homme affecté peut ainsi être soumis à un stress profond ou tomber dans un état second ou il manque de confiance. 

Article connexe: Le Levitra original de marque est disponible dans notre pharmacie en ligne

Le signe principal de la dysfonction érectile est la difficulté pour l’homme à obtenir et garder une érection forte et dynamique lors des relations sexuelles avec son partenaire.

La corrélation entre dépression et dysfonction érectile

Il a été constaté que la majorité des cas de dépression peuvent freiner la relation avec le partenaire. Cela est dû au fait que la personne atteinte de dépression a tendance à s'isoler et à ne plus entretenir de relations avec son partenaire, qui se sent par conséquent rejeté et commence à se sentir frustré.

D'autres fois, le dysfonctionnement sexuel est simplement dû à l'utilisation d'antidépresseurs qui peut nuire à la performance sous les couvertures.

Le trouble dépressif majeur se caractérise non seulement par une baisse de l'humeur et un manque d'énergie, une perte d'intérêt pour la plupart des activités, des modifications du sommeil, des modifications de l'appétit, des sentiments de culpabilité et une auto-évaluation.

Il existe belle et bien une corrélation entre les états dépressifs de l’homme et ses performances sexuelles. Entre les soucis tendus de la vie de tous les jours, les pressions familiales, la vie de couple et ses routines, l’homme peut ne plus savoir où donner de la tête. Il y a également les différentes pathogenèses liées aux troubles sexuels ainsi que les difficultés causées par l’utilisation de diverses traitements pharmacologiques. S’agissant des enchevêtrements cliniques entre l’humeur de la personne déprimée et la baisse de sa libido, la corrélation est bien pertinente. La dépression agit effectivement sur la vie sexuelle de l’homme causant diverses perturbation notamment celle de la fonction érectile.

La peur de décevoir son partenaire

Lors des rapports sexuels avec sa conjointe, l’homme peut être envahi par le désir de combler hautement son partenaire. A ce point, il peut être gagne par ce qu’on appelle l’anxiété de performance de telle sorte qu’il n’arrive pas à être à la hauteur. Ce comportement est souvent fréquent chez les jeunes qui découvrent le sexe pour la première fois. Il s’agit donc d’un des facteurs psychologiques de la dysfonction érectile. Cette difficulté à assurer comme il se doit lors de cette relation est très redouté par de nombreux hommes. Il faut dire qu’il peut faire de l’homme un individu désormais indésirable des femmes.

La crainte d’une érection molle

L’homme qui est nerveux, dépressif ou anxieux, nourrit des craintes sur sa capacité à obtenir des érections fortes et rigides. Il appréhende mal de ne pas trop durer au lit tant ces érections sont faibles. Les moments de relation sexuels sont pour lui, une souffrance absolue tant il n’arrive plus à satisfaire sa partenaire.

Article connexe: Acheter du Kamagra 100mg pas cher et découvrez notre avis dans notre pharmacie

Cette anxiété peut être accentuée par la réaction de la partenaire, qui non satisfaite, regarde d’un autre œil son homme. Ce dernier peut carrément plonger dans une angoisse plus profonde, voire même la dépression. Ce qui accentuera en plus ses troubles liées à l’érection alors que cette situation peut être simplement réversible.

L’atténuation du désir sexuel

La vie de couple est un long processus que les deux partenaires doivent apprendre à gérer notamment les relations sexuelles. Ces derniers sont plus fréquents au début et elle s’amenuisent de plus en plus que les années passent. Cette lassitude qui se manifeste par un manque de désir sexuel au niveau de la femme devient ainsi une routine causant ainsi un réel problème au niveau des fonctions érectiles de l’homme. Cette absence de désir va causer une raréfaction des rapports sexuels. Ainsi l’homme risque de perdre confiance et d’assurance en soi, pire encore tombé dans une dépression continuelle. Ce qui ne participe pas à mieux renforcer la fonction érectile de l’homme.