Support
Numéro français:
Téléphone international:

Le diagnostic différentiel entre andropause et dysfonction érectile

L’andropause, ou syndrome de déficit androgénique lié à l’âge, est un phénomène naturel, qui touche chaque homme à une certaine période. Pour autant, ce n’est pas toujours un moment facile à vivre, surtout lorsqu’il rime avec dysfonction érectile. Heureusement, il existe des solutions pour palier à cette condition, et réussir à comprendre comment se manifeste l'andropause.

A quel âge peut-on souffrir d’andropause ?

L’âge de l’arrivée de l’andropause dépend de chacun, même si une réduction de la testostérone peut apparaître à partir de 25 à 30 ans. Dans la majeure partie des cas, elle s’observe à partir de 60 ans, bien que certains hommes plus précoces puissent la déclencher à partir de 45 ans, et d'autres tarder à la ressentir avant 79 ans.

Des chiffres montrent que seulement 30% des hommes seraient amenés à ressentir les symptômes de l'andropause pendant leur vie. C’est notamment pour cette raison qu’il est impossible de la comparer à la ménopause, qui cause une stérilité complète chez la femme.

Comment se manifeste l’andropause chez l’homme et comment la dépister ?

Lorsque le dosage de T diminue, différents symptômes peuvent apparaître. Vous pouvez en parler à votre médecin si vous pensez discerner ses effets, ou passer le questionnaire climatère masculin ou ADAM, dont les résultats bénéficient d’une fiabilité de 88%.

Article Associé: Le Levitra original de marque est disponible dans notre pharmacie en ligne

Le point qui peut alarmer la plupart des hommes est la baisse de vigueur sexuelle, suscitée par cette décadence des hormones sexuelles. Parfois, la testostérone se transforme même en œstrogènes !

Liste des symptômes de l’andropause

Différents mécanismes peuvent être impactés, amenant les symptômes familiers de l’andropause :

  • Des mutations sexuelles, comme une baisse de la libido, et même la disparition des érections matinales. Il devient plus difficile de fixer une érection.
  • Bouffées de chaleur.
  • Problèmes de sommeil, asthénie, perte de mémoire ou insomnies.
  • Déclin de la pilosité.
  • Prise de kilos.
  • Perte de masse osseuse, ostéoporose.
  • Dépression, mélancolie.

Pendant combien de temps dure l'andropause au total ?

Le DALA est lié au vieillissement naturel, qui fait partie de l’être humain, il est donc impossible de dire combien de temps dure l’andropause, si elle n’est pas rétablie. En réalité, une fois qu’elle se met en place, elle ne disparaît pas, même si certains de ses symptômes peuvent être apaisés, et que les taux peuvent revenir à la normale après traitement.

Il faut donc apprendre à vivre avec, et trouver des solutions qui vous permettent de jouir d’une sexualité épanouissante, même si vous ne bénéficiez plus des mêmes moyens qu’avant.

Quel traitement choisir pour soigner l’andropause ?

Suite à un bilan hormonal, on pourra vous prescrire un traitement visant à augmenter la sécrétion de testostérone. D’autres alternatives, comme la phytothérapie, ou l’utilisation du tribulus terrestris peuvent aussi être envisagées.

Le traitement pour soigner l’andropause peut vous être proposé sous la forme d’un timbre transdermique, ou par la prise de comprimés, qui vous seront remboursés. Le dosage PSA sera nécessaire pour limiter tout risque sur la prostate, bien que la DHT ne modifie normalement pas le volume prostatique.

L’efficacité du traitement naturel de l’andropause

Pour soigner l’andropause, un traitement naturel peut être mis en place. Il consiste à adopter une hygiène de vie optimale, et à suivre les principaux conseils qui permettent de rester en bonne santé, qu’importe l’âge et la condition. Si vous décidez de l’appliquer, vous pourrez remarquer que ce nouveau mode de vie vous aide à améliorer la fonction érectile, votre forme physique, la concentration.

Tout d’abord, vous devrez limiter au maximum votre consommation d’alcool. Il en va de même pour le sucre, et les aliments préparés. Préférez la consommation de produits sains, comme des légumes et des fruits de saison, cuisinés par vos soins. Les oméga 3, également appelés “bonnes graisses” permettent de diminuer les taux de cholestérol. On les retrouve dans de nombreux poissons, comme le thon, le saumon, l’omble, la sardine, mais aussi dans l’avocat.

N’oubliez pas les fibres alimentaires ! Elles se révèlent être de puissants alliés ! Au contraire, mieux vaut mettre de côté le sel, qui ne fera qu’augmenter les symptômes de l’andropause que vous subissez déjà. Pensez aussi à limiter le stress, et à profiter au maximum des rayons du soleil et de l’ensoleillement.

En mettant ces conseils en pratique, vous pourriez en tirer de nombreux bénéfices, et retrouver plaisir sexuel et joie de vivre !