Support
Numéro français:
Téléphone international:

Infection à chlamydia trachomatis : sérologie, symptômes et traitement

Bien que les rapports sexuels soient une source de nombreux plaisirs, il peut également s’agir d’une pratique à risque, si chacun ne prend pas ses précautions. En effet, le contact entre les muqueuses et le liquide séminal peuvent transporter virus et maladie, dont la célèbre infection à chlamydia trachomatis. Quelle est son incidence, et comment la repérer ? 

Qu’est que la chlamydia trachomatis ? 

Il s’agit d’une infection sexuellement transmissible, qui touche aussi bien la femme que l’homme. Il existe trois formes de chlamydia, la C. trachomatis, psittaci et pneumoniae. Lors de son développement intracellulaire, qui peut prendre jusqu’à 72 heures au total, la bactérie suit un stade de corps élémentaire dans la première phase, puis réticulé, et enfin d’inclusion. C’est une infection que l’on rencontre particulièrement chez les plus jeunes, âgés de 16 à 24 ans.

Chaque forme des bactéries comprend des antigènes qui lui sont propres. Ainsi, un examen sérologique poussé est nécessaire pour la détection.

Les symptômes de la chlamydia

En fonction de l’hôte, les symptômes de la bactérie varient. On peut tout d’abord les départager par rapport au sexe du patient.

Symptômes féminins

Chez la femme, les symptômes de la chlamydia sont variables. La bactérie se retrouve en général dans les endocervicites, pour autant, à ce niveau, elle peut être asymptomatique ou pauci. Son développement se fait dans l’épithélium cylindrique endocervical. On peut aussi la retrouver au niveau des glandes de Bartholin.

La chlamydia peut causer une pollakiurie, une endométrite ou une dysurie, et sera alors dépistée grâce à un examen cytobactériologique. Elle provoque aussi des salpingites, aiguës typiques ou atypiques. Leurs symptômes sont des douleurs pelviennes, de la fièvre, ou encore des métrorragies. A savoir qu’elle peut aussi contaminer le nouveau-né dans le cas de l’infection de la mère, et causer des pneumopathies dès les premières semaines de vie.

Incidence sur l’homme

Concernant les sujets masculins, les bactéries peuvent avoir un effet négatif sur la fertilité, du fait des urétrites et de leurs complications (épididymite). On peut aussi repérer ses symptômes dans différents endroits, sous la forme de conjonctivites, ou dans le cas du syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter ou Fitz-Hugh-Curtis.

Article Associé: Acheter du Kamagra 100mg pas cher et découvrez notre avis dans notre pharmacie

Peut aussi se développer la maladie de Nicolas Favre, qui se traduit par des fistules et des lésions rectales. La LGV (lymphogranulomatose vénérienne) se rencontre principalement en Afrique et en Asie. Le corps libère de nombreux signes biologiques qui aident à caractériser l’infection.

Infection à chlamydia : examen et diagnostic

Pour diagnostiquer l’infection à chlamydia, un prélèvement est nécessaire. Le muqueuse est grattée dans le but d'obtenir des cellules infectées qui pourront par la suite être analysées. On peut les recueillir dans l’endomètre, l’endocol, ou encore au niveau des franges pavillonnaires, sur les trompes.

Par la suite, différentes techniques sont utilisées pour la détection de l’antigène bactérien. Les résultats sont disponibles au laboratoire plus ou moins rapidement, et ils sont plus ou moins fiables en fonction des techniques. La culture cellulaire reste la plus sûre, bien que la PCR puisse aussi fournir de nombreuses informations lors de l’analyse des urines.

Sérologie et traitement du chlamydiae

La sérologie du chlamydiae permet une analyse sanguine de la personne, et aide à déterminer si l’infection est présente dans son corps, ou si elle fut présente à un moment. Pour cela, on analyse les anticorps, dont le IgC. Ces recherches sont principalement menées dans le cas d’infections génitales hautes, lorsque le prélèvement est rendu plus difficile.

Pour soigner l’infection, il est important de s’y prendre au plus tôt. De plus, le traitement dépend du niveau de complications. Le traitement urogénital consiste en la prise d’un traitement dit minute, un antibiotique à dose unique. Pour les cas les plus complexes, un mélange d’antibiotiques sera nécessaire, sur une cure longue.

Pour éviter et se protéger de telles maladies, qui peuvent être lourdes, impacter durablement la santé et s’avérer difficile à éradiquer de l’organisme humain, mieux vaut prendre toutes les précautions possibles. Le port de préservatifs est donc conseillé, qu’ils soient féminins ou masculins. De même, l’infection peut aussi se développer sur les mains, par les muqueuses de la bouche, et tout autre endroit qui entrerait en contact avec une partie contaminée. Gardez cela en mémoire, et en cas de symptôme ou de doute après un rapport sexuel non protégé, parlez-en au plus vite à votre médecin !