Service Clientèle
Service la France:
Appels Internationaux:

Cancer de la prostate et impuissance sexuelle chez les hommes

La sexualité est un élément qui joue un rôle important aussi bien chez les femmes que chez les hommes. En plus d’être vitale, elle permet également de s’épanouir et d’avoir une meilleure estime de soi. L’impuissance dans le domaine sexuel est d’ailleurs  considérée comme un des facteurs entrainant la détérioration de l’image que ceux qui en sont victimes ont d’eux-mêmes. Pourtant, ces dysfonctions sexuelles ont des causes bien plus importantes, notamment chez les hommes.

Existe-t-il un lien entre le cancer de la prostate et l’impuissance sexuelle ?

Parmi les cancers les plus populaires auprès des individus de la gent masculine se trouve celui de la prostate. Le nombre de personnes atteint par cette maladie ne cesse de grimper chaque année. Vu la fréquence de la maladie et l’effectif qu’elle touche, bon nombre de traitements efficaces ont été développés afin d’éradiquer ce cancer. Cependant, si le cancer de la prostate est déjà connu pour avoir des conséquences sur la sexualité, les traitements qui lui sont associés peuvent également engendrer des troubles sexuels non négligeables. Il existe donc bel et  bien un lien entre le cancer de la prostate et l’impuissance sexuelle. 

En effet, l’anatomie de l’homme et le positionnement de la prostate sont de nature à créer des perturbations au niveau de la sexualité tant sur le plan psychologique que physiologique. Les troubles concernent particulièrement les difficultés à se mettre en érection, une perturbation de la libido, mais également une éjaculation assez précoce.  En effet, les bandelettes neuro vasculaires qui interviennent dans le processus de l’érection chez l’homme sont celles qui sont particulièrement touchées lorsque le cancer de la prostate s’installe. Empêchant la sortie de l’urine, cette glande peut provoquer des douleurs qui constituent un signe annonciateur du cancer de la prostate. Pour les patients les plus chanceux, la maladie est diagnostiquée le plus tôt possible, au cas contraire, elle se fait à un stade avancé, ce qui peut faire tripler les risques.

Les traitements du cancer de la prostate et leur impact sur la sexualité

Parmi les traitements les plus utilisés pour soigner le cancer de la prostate se trouve la prostatectomie totale. Cette dernière est un traitement radical qui permet de guérir de façon totale le cancer. Même si elle s’avère efficace, elle consiste néanmoins à procéder à une ablation de la glande chargée de la sécrétion du liquide séminal. Cette ablation a pour conséquence une altération du fonctionnement des voies génitales et urinaires. Les individus qui subissent la prostatectomie sont alors sujets à de l’incontinence urinaire et des dysfonctions sexuelles telles qu’une difficulté à se mettre en érection ou une absence d’éjaculation lors des rapports sexuels. 

Article connexe: Achat à bon prix du Cialis original de marque Eli Lilly en pharmacie online

La prostatectomie entraine par ailleurs des lésions au niveau des nerfs, ce qui accentue la dysfonction érectile. Pourtant, celle-ci n’est qu’une branche des nombreux traitements qui sont proposés aux patients qui souffrent de la prostate. Les soins hormonaux sont aussi attribués, mais ceux-ci sont plus efficaces chez les personnes qui souffrent de prostate non localisée. Ces traitements hormonaux sont quelque peu similaires à de la castration chimique. De ce fait, ils entrainent des conséquences au plan psychologique. L’homme a moins confiance en ses capacités sexuelles et passe par une phase de dépression. De ce fait, il s’en suit une baisse de l’activité sexuelle liée à un désir quasi inexistant.

Comment traiter les effets de la prostate sur la sexualité ?

Pour bannir les effets nocifs de la prostate et de ses traitements sur la sexualité, il est essentiel de prendre en compte cette dimension dans les soins qui sont prodigués aux patients souffrant de ce cancer. Il faudra alors penser à des traitements qui présentent le moins de troubles sexuels possible. Des solutions encore plus envisageables ont déjà été testées puis étudiées. Il s’agit principalement de la rééducation sexuelle. 

Celle-ci doit être pratiquée avec l’implication des deux partenaires. L’individu qui a été soigné de la prostate doit donc s’initier à la pratique de l’activité sexuelle avec son partenaire. Ces simulations permettraient à l’individu d’être plus apte à récupérer ses fonctions sexuelles. Certains médicaments sont aussi employés dans le traitement de l’impuissance sexuelle. Ceux-ci interviennent au niveau de l’érection et de l’oxygénation des tissus caverneux. Les injections sont aussi des solutions qui sont envisagées dans les cas extrêmes.